Éduquer à une utilisation éthique du numérique

« Entrer en contact avec les élèves à distance peut soulever un ensemble de questions éthiques pour lesquelles une réflexion préalable serait utile. Il s’agit de faire preuve de prévoyance et de bienveillance, sans toutefois semer la peur face à des dangers potentiels qui, au final, pourraient engendrer les problèmes que l’on voulait éviter. » Ces neuf principes inspirent nos actions en éducation – Benoit Petit, Service national du développement la personne

L’école a comme mission de responsabiliser les élèves dans leur usage du numérique et ce, dès le primaire.

  • Comprendre les enjeux éthiques ;
  • cerner les avantages du numérique, mais également les défis
  • ouvrir le dialogue entre l’école et les parents ;
  • modéliser des usages éducatifs, permet aux jeunes d’en faire un usage positif.

« Avoir des règles, c’est bien, cela démontre que l’on s’en soucie. Règle ne signifie pas interdiction . Les recherches montrent clairement quand il y a une interdiction, les jeunes trouvent des façons de la contourner ; il faut en parler, regarder les usages positifs et pédagogiques. »

Cadre de référence

Vision axée sur l’éducation au lieu de l’interdiction

La vision commune que s’est dotée le CSSMI quant à l’utilisation éthique et pédagogique « Éduquer au lieu d’interdire » et le Cadre de référence de la compétence numérique orientent les pratiques numériques novatrices au service de l’enseignement et de l’apprentissage.

Procédure d’intervention

Lorsque de situations conflictuelles impliquant le numérique surviennent, un recul semble être une stratégie pertinente et comme le stipule la Procédure d’intervention, une intervention en lien avec un environnement numérique doit suivre le même déroulement logique que pour les problématiques vécues dans l’établissement.

Pistes pédagonumériques

Il est pertinent de varier les ressources et usages afin de répondre aux différentes intentions. La durée, le nombre de participants ainsi que l’interaction sont des facteurs à tenir compte afin d’engager les élèves lors des échanges en temps réel. Veuillez consulter ces pistes pédagonumériques afin de faire un usage des technologies numériques qui favorise l’engagement des élèves.

La gestion des comportements à distance

Steve Bissonnette, professeur titulaire au Département d’éducation à la TÉLUQ, présente un module sur la gestion des comportements en formation à distance. Tout comme il importe de gérer les comportements des élèves en salle de classe, il importe également de gérer les interactions en formation à distance.

La gestion efficace de la classe et des comportements implique deux types d’interventions:
1- les interventions préventives
2- les interventions correctives
« Ceux qui ont beaucoup de succès en gestion de classe sont ceux qui font 4 fois plus d’interventions préventives. » Steve Bissonnette, professeur titulaire au Département d’éducation à la TÉLUQ

Parmi les interventions préventives, deux sont indispensables :
1- Entretenir et conserver des relations positives avec les élèves
2- Enseigner les comportements désirés
« Les comportements doivent faire l’objet d’enseignement tout comme les disciplines. » Steve Bissonnette, professeur titulaire au Département d’éducation à la TÉLUQ
Quels sont les comportements que je désire que mes élèves adoptent ?
Les comportements doivent être expliqués et pratiqués ; l’enseignant offre de la rétroaction, souligne les bons comportements.

Co-créer un code d’éthique synchrone et asynchrone avec vos élèves!

On y propose des recommandations et stratégies numériques visant à maximiser l’engagement des élèves vis-à-vis les règles émises.

En tant que pédagogue, nous avons une responsabilité par rapport au climat de classe et au bon fonctionnement des interactions pour que l’ambiance soit propice à l’apprentissage. Par contre, le fait d’énoncer et de mettre en place des règles ne garantit en rien leur application chez les jeunes. Cela est d’autant plus vrai si on pense à les faire vivre dans un contexte d’enseignement à distance ou dans une situation non-régulée (pensons par exemple aux réseaux sociaux).

Selon le contexte (mode d’apprentissage à distance, en présence, hybride ou bimodale), viser l’autonomie chez l’élève afin d’éviter les tensions au sein de la famille en ce qui a trait à l’utilisation du numérique ainsi qu’à la poursuite des apprentissages scolaires.

Cinq recommandations pour orienter l’élaboration d’un code d’éthique :

Élaborer un code d’éthique et engager vos élèves dans la démarche :

  • Mettre les élèves dans le coup dès le début d’année.
  • Réfléchir sur le sens des règles.
  • Viser l’élaboration de règles concrètes.
  • Réfléchir aux modalités d’application d’une règle.
  • Garder en tête que les règles sont flexibles.

5 conseils pour co-élaborer un code d’éthique,
Marjorie Paradis et Annie Turbide, Service national du RÉCIT Développement de la personne

Favoriser un dialogue constructif

Ces considérations éthiques peuvent être partagées aux parents ainsi qu’aux élèves et permettent d’engager un dialogue constructif à propos d’enjeux vécus.

  • Impliquer les élèves dans l’élaboration et la personnalisation de cette charte.
  • Échanger avec les élèves à propos des défis de l’apprentissage à distance, mais également du potentiel.
  • Les inviter à identifier les sources de motivation, ce qui peut aider à leurs apprentissages.
  • Discuter des différents points de vue et ensemble, trouver des pistes de solution pour un apprentissage à distance engageant et motivant.
Cliquer ici afin d’effectuer une copie de ce document.

Nous vous invitons à prendre connaissance de ces Nétiquettes à personnaliser, à enrichir avec vos élèves.

Références:


Source des images: Pixabay

Laisser un commentaire