Éduquer au lieu d’interdire

Nous remercions Patricia St-Jacques et Judith Beaumier-Primeau, enseignantes, d’avoir collaboré à la rédaction de ces articles, publiés dans le Journal de Montréal, traitant de l’utilisation des appareils numériques par leur modélisation en classe, leur passion pour l’éducation et leur ouverture à l’innovation:
Des profs intègrent le cellulaire au lieu de le bannir.
« L’hygiène numérique » peu enseignée

Quels sont les apports des technologies éducatives dans le développement des compétences de nos élèves?

Apprendre et enseigner avec le numérique, favoriser l’engagement des élèves, créer des instants d’interactivité et de collaboration en classe, offrir des rétroactions immédiates, respecter le rythme d’apprentissage, guider les élèves vers des sources fiables et valoriser une utilisation responsable et efficace des technologies, orientent les pratiques numériques novatrices au service de l’enseignement et de l’apprentissage.

Comment ces approches se concrétisent-elles dans les classes? C’est la question que se posait Mme Dominique Scali, journaliste pour le Journal de Montréal. Deux enseignantes de notre commission scolaire, lui ont permis d’observer l’apport du numérique sur l’apprentissage des élèves.

Le 14 février dernier, Mme Scali visitait les classes de Judith Beaumier-Primeau et de Patricia St-Jacques de notre commission scolaire. Elle a rapidement constaté que le numérique constitue un levier pour l’apprentissage, facilite l’engagement de l’élève et présente une manière différente d’apprendre.

Dans le but d’offrir un environnement numérique propice à l’apprentissage, la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles s’est dotée d’une vision commune afin que tous les membres de l’organisation travaillent dans le même sens et qu’ils soient cohérents dans leurs actions et interventions posées auprès des élèves: Éduquer au lieu d’interdire. Tous les acteurs qui gravitent autour de l’élève ont un rôle-clé afin d’amener l’élève à développer un esprit critique, à se questionner et à réfléchir face à son utilisation du numérique au quotidien.

Patricia St-Jacques, enseignante à l’école secondaire du Harfang, a invité ses élèves à identifier les points de vue ainsi que les valeurs et/ou repères divergents pouvant être source de conflits dans l’utilisation du numérique en classe.

Engagés dans la démarche, les élèves identifiaient en quoi leurs appareils personnels pouvaient être un obstacle à l’apprentissage et en quoi ceux-ci pouvaient aider à apprendre.
Ayant intégré la démarche de réflexion éthique, l’enseignante amène donc ses élèves à se distancer de leur propre point de vue dans la recherche de solutions.

  • La réflexion éthique repose sur: un questionnement à propos d’enjeux; l’adoption d’une distance critique; la prise en compte de repères (normes, valeurs, etc.); la considération de différents points de vue.

Judith Beaumier-Primeau, enseignante à l’école de l’Harmonie-Jeunesse,
mobilise le numérique en classe à des fins pédagogiques et d’apprentissage.

Les outils collaboratifs à la portée des élèves, facilitent la rétroaction en classe, leur permettent de travailler à leur rythme et simplifient la différenciation pédagogique. En utilisant les Chromebook pour apprendre, les élèves développent un esprit critique sur la pertinence des informations trouvées sur le Web et réfléchissent sur les impacts possibles des traces laissées par leurs publications.

Nous remercions à nouveau Patricia St-Jacques et Judith Beaumier-Primeau, enseignantes, d’avoir collaboré à la rédaction de ces articles sur l’utilisation des appareils numériques par leur modélisation en classe, leur passion pour l’éducation et leur ouverture à l’innovation:
Des profs intègrent le cellulaire au lieu de le bannir.
« L’hygiène numérique » peu enseignée

Share
Tagués avec : , ,
Publié dans Articles Mélissa
2 commentaires sur “Éduquer au lieu d’interdire
  1. Luc Carrière dit :

    Merci de réitérer cette belle philosophie à TOUS à l’effet qu’il vaut mieux éduquer la communauté apprenante que de les bloquer systématiquement… Toutefois, ça requiert des gens d’exception comme VOUS pour être en amont pour s’approprier sans relâche les nouvelles technologies et de les harmoniser avec une posture d’apprenant.

    Wow! Merci d’être autant engagé dans cette mission.
    Vous êtes très inspirants… C’est fou!

    • Bricault Mélissa dit :

      Merci Luc pour ce commentaire constructif tant apprécié! C’est motivant de voir que nos actions apportent du positif!

      Mélissa pour l’équipe APO

Répondre à Luc Carrière Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*